LA ROSACÉE – SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS

Qu’est-ce que la rosacée?

On perçoit bien souvent la rosacée comme étant un défaut du teint, une rougeur passagère due à une peau irritée. Pourtant, la rosacée est une maladie inflammatoire et chronique de la peau du visage et touche environ 10% de la population. Les causes exactes de la rosacée demeurent à ce jour inconnues mais selon les experts, la maladie serait d’origine vasculaire et pourrait être liée à l’hérédité, il y a aussi une relation directe avec le système hormonale.

La rosacée se divise en quatre différents stades auxquels sont associés différents symptômes :

  • Sensation de bouffée de chaleur s’accompagnant de picotements et de rougeurs

Les rougeurs apparaissent temporairement au niveau des joues, du nez, du menton et du front. Il s’agit du premier stade de la maladie. Les symptômes apparaissent généralement suite à une forte émotion, un changement de température important ou la consommation de mets épicés ou de boissons alcoolisées. Certaines personnes atteintes de rosacée pourront ne présenter que ces rougeurs temporaires et ne jamais connaître les autres stades de la maladie alors que pour d’autres, les rougeurs s’installeront de façon permanente.

  • Rougeurs permanentes et vaisseaux dilatés apparents

À ce stade, les rougeurs ne disparaissent plus. C’est ce que l’on appelle l’érythrose. Ces rougeurs peuvent aussi être accompagnées de petits vaisseaux dilatés qui apparaissent progressivement sur les joues et le nez. On parle alors de couperose.

  • Boutons inflammatoires

Des boutons, plus ou moins nombreux, font leur apparition. Ils prennent la forme de papules (petits boutons rouges solides) mais peuvent aussi être à ‘’tête blanche’’. Ces boutons sont parfois confondus avec de l’acné et traités comme tel. Or les traitements contre l’acné sont fortement irritants pour les peaux sensibles atteintes de rosacée.

  • Oedèmes persistants

Plus grave mais aussi plus rare, ce stade touche plus particulièrement les hommes de plus de 50 ans. Ces derniers vont présenter une boursouflure au niveau de certaines zones du visage, ce qui entraîne une déformation importante et persistante.

De façon générale, tout adulte peut être touché par la rosacée. On note toutefois un risque plus important chez la femme tandis que les hommes connaissent une forme plus sévère de la maladie. Enfin, on constate une plus grande prédisposition chez les personnes à la peau et aux yeux clairs.

 

Existe-t-il des traitements?

Encore relativement peu connue, la rosacée commence seulement à faire l’objet de soins spécifiques. À l’heure actuelle, bien qu’il soit impossible de guérir la rosacée, les traitements offerts permettent d’en atténuer significativement les symptômes.

  • Lasers vasculaires et lampes pulsées

Ces procédures visent à détruire les vaisseaux anormaux sans endommager la peau. Il existe plusieurs types de techniques et d’appareils, les plus efficaces étant le laser (NDYAG) et la lumière pulsée (IPL) puisqu’ils permettent d’obtenir des résultats en seulement deux à trois séances. Les traitements au laser, s’ils ne permettent pas une guérison définitive de la maladie, permettent de contrôler et de réduire les symptômes de façon significative. Si les lésions réapparaissent, il est possible de refaire de nouvelles séances.

  • Traitements par voie orale ou locale

Certains médicaments peuvent être appliqués localement (métronidazole, acide azélaique) alors qu’un médecin pourra prescrire des médicaments à prendre par voie orale, en fonction du stade constaté de la maladie.

  • Électrocoagulation

Moins utilisée en raison de l’apparition des technologies laser, l’électrocoagulation consiste à coaguler un à un les vaisseaux sanguins anormaux à l’aide d’une fine aiguille électrique.

Quelques conseils pour limiter les effets de la rosacée

Une peau touchée par la rosacée doit être protégée en permanence. Il est important d’utiliser un écran solaire tous les jours, y compris lorsque le soleil reste timide. Manipulez votre peau avec douceur, évitez les frottements et les pincements. La peau doit être nettoyée et hydratée chaque jour à l’aide de produits spécifiques. Évitez aussi de laver votre visage avec du savon. L’application de produits à la texture trop grasse est aussi fortement déconseillée. Les soins très doux tels que les laits nettoyants seront donc privilégiés.

Il y a sur le marché des lignes spécifiques pour la rosacée ainsi que des soins en institut.

La rosacée n’empêche pas le maquillage. Certains produits sont même formulés spécialement pour les peaux sensibles et sujettes aux rougeurs. De façon générale, il est conseillé d’éviter :

  • La consommation de plats épicés, de boissons trop chaudes et d’alcool;
  • Le stress;
  • L’exposition aux rayons UV;
  • Les variations climatiques importantes (passage radical du froid au chaud ou inversement, exposition à des vents violents, etc.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>